Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Non mais un scandale de plus qui n’a pas l’air de passionner les medias. C’est le fromage sans lait.  Et oui on nous ment en permanence et vous ne savez pas tout…dans la plupart des pizzas industrielles, la pizza au fromage ne contient pas de fromage, mais un substitut chimique inventé par le géant américain Cargill qui est baptisé du très poétique nom : Lygomme ACH Optimum. C’est en fait un produit ne contenant pas de lait, seulement 3 amidons, du galactomannane (fibre) et du carraghénane (gélifiant).bien sur il y a aussi tout le cortège de saloperies genre aromes de synthèse…pourquoi cela ? Et bien c’est moins cher que le fromage !!!! Jusqu’à 200 % d'économie comparé a une mauvaise mozzarella. Chez Cargill on ratisse large car ce produit  peut être labellisé, au choix, halal ou kasher…et va bien sur séduire les végétaliens. A quand la version « bio » et « équitable » ???

Et dans sa présentation Cargill n’y va pas avec le dos de la main morte puisqu’il annonce sans vergogne : « Le produit rappelle les fromages traditionnels à pâte dure tels que le gouda, le cheddar ou le gruyère », et le consommateur alors ?et bien Cargill répond sans détour: « Il y trouve le même plaisir et la même satisfaction. »

Et bien bon appétit…et comme disait ma grand mère, la cerise sur le pompon : ce produit débile a fait partie des trois nominés aux Food Ingredients Excellence Awards 2009, dans la catégorie « Innovation de l’année pour la Laiterie » !

 

Alors j’en profite pour vous gratifier d’un petit cours élémentaire de pizzas, car j’en ai marre de voir d’ignobles galettes recouvertes de tonnes de mauvais produits…J’aime la pizza, mais la vraie, paradoxalement de plus en plus difficile a trouver.

 

La pizza est un des plats les plus mangés dans le monde, mais ce que l’on propose la plupart du temps est bien éloigné de la pizza originelle. Le ministère italien de l’agriculture a donc été obligé de créer une charte de la pizza, après avoir consulté les meilleurs pizzaïolos de Naples. Les vraies pizzerias italiennes seront donc identifiables.

Voici, en résumé, les grandes lignes de cette charte : la pizza napolitaine doit être circulaire et ne pas dépasser 35 centimètres de diamètre, trois millimètres d'épaisseur en son centre et deux centimètres pour la croûte.

"La texture doit être souple, élastique et facilement pliable", précisent les règles, qui spécifient aussi les types de farine, de levure, de tomate et d'huile à utiliser. La pâte doit être étalée à la main et cuite dans un four à bois pouvant atteindre les 485°C requis.

 

Seules trois recettes de véritable pizza napolitaine sont reconnues, sur une base de sauce tomate: la Marinara (avec de l'ail et de l'origan), la Margherita (avec du basilic et de la mozzarella des Apennins du sud), la Margherita extra (avec des tomates fraîches, du basilic et de la mozzarella de bufflonne de Campanie).

Vous l’avez donc compris, si vous voulez faire une « vraie pizza » il faut rester simple !!! Et utiliser d’excellents produits.

Partager cet article

Repost 0