Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Cette recette est un peu plus longue que celles que je propose habituellement, mais ça vaut la peine.

C’est une entrée qui se prépare la veille…

 

P1040063---Copie---Copie.JPG

 

Tout d’abord il faut commencer par préparer les tomates confites. Coupez en deux, dans le sens de la longueur, des tomates « roma » ou bien, encore mieux, coupez d’épaisses tranches de « cœur de bœuf ». Déposez-les sur une plaque huilée allant au four, parsemez d’ail finement coupé et de feuilles de sarriette fraiche (si vous n’en avez pas optez pour de l’origan ou du thym), ajoutez un filet d’huile d’olive, assaisonnez de fleur de sel et d’un peu de cassonade.

Mettez dans un four préchauffé à 200°, pour 30 minutes, ensuite arrêtez le four et laissez la plaque de tomates jusqu’au refroidissement total.

 

Enlevez la peau et réservez les tomates.

 

Montage de la terrine :

Chemisez un moule a cake ou un moule a sushi avec du papier film, déposez une couche de tomate, puis une couche de buffala, salez légèrement a la fleur de sel, déposez une couche de feuilles de basilic, une couche de chair d’olives noire hachée, puis à nouveau de la buffala et finissez par une couche de tomate.

Pressez le mille feuille et laissez le au froid quelques heures, avec un objet lourd dessus.

 

L’opération la plus délicate est le démoulage et la découpe en tranches, que vous servirez avec une vinaigrette à la pulpe de tomate, et/ou un coulis de basilic légèrement aillé et sans oublier une tombée de poivre blanc « malabar » fraichement concassé….

 

P1030971---Copie---Copie---Copie---Copie.JPG

 

Je vous l’accorde c’est un peu compliqué, mais c’est tellement bon, sur une terrasse ensoleillée, en compagnie d’un verre de vin rosé du Domaine de la Badiane, de mon ami Jean luc Poinsot….je pense qu’un verre ne sera pas suffisant !!!

 

Et oui, l’abus n’exclut pas l’usage.

Partager cet article

Repost 0